jeune_act

COMMUNIQUE DES JEUNES DE L’ACT

Comme nous, d’autres auront lu la lettre que Baba DIAO, PDG de la société ITOC a adressée au Président Abdoul Mbaye. Ensemble, nous aurons remarqué les menaces qu’elle contient et qui le vise directement.

En particulier, son avant dernier paragraphe est ainsi rédigé : « A cette allure, il est fort à craindre que l’énergie déployée pour vous faire un nom sur l’échiquier politique ne vous propulse jusqu’à atteindre une vitesse dite de libération qui vous mettrait alors hors du système de libération terrestre. » Il peut donc être interprété comme menaces de mort.

Nous avons confiance en notre président Abdoul Mbaye, et savons qu’aucune menace ne le fera renoncer à son engagement pour le Sénégal, sa démocratie et sa jeunesse. Non plus à son obsession d’une gestion transparente, sobre et vertueuse des affaires et biens publics de notre pays.

Par contre, nous, jeunesse de l’ACT, nous n’accepterons jamais que l’intégrité physique de notre chef soit agressée.

Que chacun se le tienne pour dit.

 

La jeunesse de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail.


Share:

administrateur