ALY-NGOUILLE-NDIAYE-Ministre-de-lIntérieur-1-1100x733

Communiqué de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail

Comme nous nous y attendions en refusant de participer à un simulacre de dialogue, le régime de Macky Sall vient de tomber le masque sur sa véritable nature. Son caractère antidémocratique après celui de prévaricateur de nos maigres ressources.

L’homme des basses besognes a encore frappé. Après moult forfaitures, il vient de franchir la ligne rouge, qu’aucun des ministres de l’intérieur de ce pays n’a jamais osé dépassé. M. Aly Ngouille Ndiaye vient d’entrer de manière scandaleuse dans l’histoire politique de notre pays après sa récente déclaration, indigne de l’organisateur attitré des élections.

Il déclare vouloir élire dès le 1er tour son candidat de Président, en fournissant à ses partisans les cartes de manière discriminatoire pour leur permettre d’accomplir le vote, peu importe que les autres Sénégalais disposent de la leur. Ce comportement est indigne d’un ministre de la république, il s’agit d’une forfaiture et doit donc être traitée comme telle : une démission de son poste de ministre et une suite à donner à cette affaire.

Le Bureau politique de l’ACT dénonce avec la dernière énergie cette énième forfaiture de M. Ndiaye et exige sa démission du gouvernement. Cette situation bien que nouvelle était prévisible et doit conforter l’opposition à continuer à faire bloc pour imposer des élections démocratiques et transparentes. Le ministère de l’intérieur en est incapable. Nous exigeons la mise en place d’une commission arbitrale tripartite (pouvoir, opposition, société civile) telle que prévue par l’Initiative pour des Élections Démocratiques (IED) pour piloter un dialogue inclusif en direction d’élections apaisées.

Pour ce faire, le BP de l’ACT appelle l’opposition à faire face et les Sénégalais à défendre les acquis démocratiques de notre société, obtenus de haute lutte.

Le BP de l’ACT rappelle solennellement au Chef de l’État qu’il est encore temps de mettre en place les mécanismes simples pour l’organisation d’élections démocratiques et apaisées. Il n’y a pas d’autres alternatives. Les Sénégalais ne se laisseront pas manipulés par des ambitions inqualifiables après tant d’échecs. L’heure de la rupture a véritablement sonnée.

L’ ACT appelle enfin l’initiative pour des Élections Démocratiques à prendre toutes les mesures idoines pour faire face à cette ignominie en mobilisant les Sénégalais pour une défense sans concession de notre démocratie.

 

 Fait à Dakar le 27/02/2018

 Alliance pour la Citoyenneté et le Travail

Le Bureau politique.


Share:

administrateur