lamine

Bulletin d’information N°1 de l’ACT : Edito

Chers compatriotes,

Chers compagnons

Voici chose faite avec ce Premier numéro de votre bulletin d’informations, résolument au service de l’essentiel, le Sénégal !

En effet, le 14 mai 2016, en prenant la parole lors de la cérémonie de lancement de notre parti l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (l’ACT), dans son discours à la fois théâtral et mythique, le président Abdoul Mbaye exhortait avec empressement les Sénégalais à cultiver et vivre intensément quatre amours :

  • L’amour de la patrie, qui nous fait placer ses intérêts au-dessus de tout autre intérêt.
  • L’amour des lois, qui nous les fait respecter, qu’elles nous soient favorables ou pas, pourvu qu’elles soient justes et égales pour tous.
  • L’amour du travail, qui nous mène tous à l’excellence et à la prospérité.
  • L’amour de ses semblables, qui nous fait détester ce qui les avilit et aimer tout ce qui les grandit. Les antivaleurs avilissent, les valeurs grandissent.

Entendre cette invitation devient pour nous autres un devoir citoyen car l’entrée de l’ACT dans l’espace politique sénégalais a induit un fait politique qui s’est manifesté à travers la revivification du débat politique et des changements favorables des attitudes et comportements politiques.  Il faut s’en féliciter car plusieurs citoyens sénégalais, longtemps prisonniers dans les cavernes d’une apathie politique chronique et contagieuse, se sont sentis subitement rassérénés et requinqués par un discours et une offre politique aux allures d’un souffle nouveau.  Vivement ce retour imminent à la  » politique-sacerdoce » et à la réappropriation de la politique par tous!

Chers compatriotes,

Chers compagnons

Nous ne pouvons manquer de regretter la situation actuelle dans laquelle le régime politique en place a plongé notre terre natale, celle de nos ancêtres, NOTRE PATRIE. En 2012, nous avons été nombreux à nous prononcer pour une RUPTURE sans conditions sur la gestion notamment clanique et « gabégique » de nos maigres ressources et de nos priorités. Et compte tenu des multiples promesses formulées par le candidat Macky Sall, nous étions particulièrement confiants et très loin de nous imaginer à qui et à quel clan nous avions affaire. Hélas, mille fois hélas!
Depuis lors notre SÉNÉGAL va de mal en pis.

L’essentiel de la gouvernance du  régime actuel qui monopolise la violence illégitime, est concentré sur un et unique objectif : l’obtention d’un second mandat à tout prix!

Pour ce faire, un pan de notre justice est instrumentalisée et les potentiels adversaires politiques sont TOUS présumés coupables de quelque chose ou séquestrés ou exilés.

Nous devons donc rester patriotes et défendre ce qui nous appartient tous, le Sénégal. L’heure de la résistance républicaine a sonné et la légitimité doit revenir au PEUPLE; SEUL SOUVERAIN. Nous ne devons pas laisser bafouer notre héritage démocratique ainsi que nos valeurs communes.

Chers compatriotes,

Chers compagnons
Dans notre Sénégal crépusculaire, abîmé, blessé et désespéré, les défis à relever sont énormes parce que nous sommes encore sur ce terrain où s’entrecroisent au quotidien de multiples façons d’agir et de concevoir l’action politique. Notre originalité que reflète notre désir si ardent de faire de la politique autrement, doit nous amener forcément à nous enraciner davantage dans nos principes, nos valeurs, nos orientations, notre programme politique tout en comptant TOUJOURS sur l’ensemble de nos forces vives. Nous ne devons jamais perdre espoir car notre pays regorge encore d’honnêtes femmes et hommes sur qui nous pouvons encore compter pour la promotion et la consécration d’une citoyenneté pleine, active et cernée par des droits et des devoirs. Cette citoyenneté qui demeure notre code de conduite pour un SÉNÉGAL victorieux sur tous les plans!

Chers compatriotes,

Chers compagnons
Notre parti a sans aucun doute traversé des difficultés inhérentes à sa jeunesse (création en mai 2016), mais cette réalité ne doit pas être source de découragement et de démobilisation parce que pour tout dire l’herbe n’est tout le temps plus verte ailleurs. Au contraire, notre engagement pour notre parti ACT doit être nourri par cette croyance  intime selon laquelle: aussi longtemps que l’humus reste sale, nauséabond et bien entretenu, la plante verte finira tôt ou tard par jaillir! Ne perdons pas de vue une seconde que notre objectif salutaire d’amener l’ACT à recevoir et à assumer comme DÉPÔT la confiance du Peuple sénégalais.

Chers compatriotes,

Chers compagnons

Face aux urgences et conscients de la crise et des nombreux problèmes que traversent notre État national, notre engagement, comme agent d’influence, de changement ou de contrôle, devient ainsi profond et doit chercher à faire en sorte que l’ensemble de nos efforts se trouvent loin des menaces qui les guettent. Et pour être en mesure de jouer ce rôle citoyen avant-gardiste, la première exigence qui se pose à notre parti est le RASSEMBLEMENT.
Nous devons réussir ce rassemblement pour le Sénégal.
Nous devons réussir ce rassemblement pour notre jeunesse si oubliée
Nous devons réussir ce rassemblement pour les futures générations
Nous devons réussir ce rassemblement pour tout simplement:
le respect de notre choix,
le respect de notre engagement,
le respect de notre opinion,
le respect de notre contribution,
le respect de notre responsabilité citoyenne.

(Chers compatriotes,

Chers compagnons

 

Pour clore ce propos, faudrait-il vous confesser que l’heure et le futur nous recommandent de pouvoir nous élever au-dessus de toute défaite, apprendre à résister aux coups de la nature ou de la laideur humaine.

Ce premier Bulletin d’informations du parti, comme les autres qui vont le suivre, appartient à chacune et chacun de vous. Nous vous invitons donc à le lire et à le diffuser largement dans vos instances et même au-delà.
Debout Citoyens !

Debout Patriotes !

Pour un Sénégal performant !

Pour un Sénégal de solidarité !

Pour un Sénégal grand et respecté !

Que la Paix soit avec vous !

 

Pathé GUEYE

Papa Lamine DIEDHIOU


Share:

administrateur