abdoulaye_diop

Senegal : Un début de mois de ramadan difficile

Chers compatriotes,

En cette veille de mois de Ramadan, je formule mes vœux les meilleurs pour un Sénégal serein, un Sénégal de paix et de tolérance.

Je souhaite à toutes et à tous un excellent mois de jeûne.

RAMADAN MUBARAK.

Il sera certes très difficile pour la famille de FALLOU SENE de vivre ce mois béni avec un fils de moins autour de la table.

Nous partageons votre douleur et nous prions pour le repos de l’âme du martyr FALLOU.

Ina lilahi wa Ina ileyhi rajihouna.

En bon musulmans nous pardonnerons cette bêtise humaine, mais nous sanctionnerons car cette lourde perte témoigne de l’irresponsabilité d’un État incapable de faire face à ses engagements sécuritaires envers ses enfants.

Présentement ils se jettent tous la balle.

Qui, du Président de la République, du ministre de l’intérieur, du ministre de l’enseignement supérieur, du ministre des forces armées, ou encore du ministre des finances, est responsable de ce qui s’est passé?

Tous me diraient certains. C’est mon avis aussi.

Je ne comprends plus, chers compatriotes, ce qui se passe dans mon pays le Sénégal.

Mr. Macky SALL qui répond à la fonction de Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Chef de l’Etat, et de surcroît Gardien de la Constitution, est le premier responsable de cette déstabilisation.

N’est-ce pas lui qui tripatouille à son aise notre constitution pour s’assurer un second mandat perdu d’avance ?

N’est pas lui qui a dilapidé les fonds de notre Nation jusqu’à ce qu’on ait une dette intérieure tellement astronomique que nous n’avons même pas de disponibilités pour payer les bourses scolaires de nos enfants ?

N’est-ce pas lui qui souffre d’une faiblesse inqualifiable devant ceux qui tyrannise nos populations jusqu’à les tuer sans qu’il ne puisse lever le petit doigt (EIFFAGE-AUCHAN-TOTAL…) ?

N’est pas lui qui, en Chef Suprême des forces armées, devait contenir ses troupes ?

Je me demande s’il ne fait pas tout ça exprès pour intimider la population, sachant qu’il a totalement perdu notre confiance, et que rien n’est en sa faveur pour les toutes prochaines joutes électorales.

Il craint gravement pour lui et sa famille naturelle.

Aujourd’hui donc, tout ce qui lui reste à faire c’est de s’attaquer aux populations pour forcer son passage car il constate jour après jour que le Bateau BENN BOKK YAKAR prend de l’eau de partout.

Sachant ainsi son avenir et celui de sa famille menacés, il ne compte s’effacer seul.

Alors là, c’est vraiment ne pas accepter de voir la réalité en face que de penser que le peuple sénégalais, blessé jusque dans sa chair, pillé, mutilé, emprisonné, massacré, se pliera et laissera passer la pilule.

Nous en avons assez Mr le Président.

Nous ne voulons plus de vous et de votre attelage.

Nous en avons marre d’être abusés.

Nous vous épargnons vos excuses.

Rien ne saura plus arrêter la mer et ses bras.

Nous sommes déterminés à vous faire sortir et sans les honneurs car vous ne le méritez pas.

Ne partagez pas notre douleur.

Laissez-nous enterrer nos morts.

Laissez-nous faire notre deuil.

Occupez-vous seulement des affaires courantes tout en sachant que c’est définitivement plié pour vous.

Février 2019, si j’étais vous, je partirais avant, de mon propre chef.

L’histoire retiendrait alors que c’était juste de l’incompétence et pas de la méchanceté.

Et encore …

Abdoulaye DIOP

SECRETAIRE NATIONAL CHARGÉ DE LA DIASPORA

ALLIANCE POUR LA CITOYENNETÉ ET LE TRAVAIL


Share:

administrateur