moly

« Le candidat de l’ACT est une chance pour ce pays, son programme exceptionnel à plus d’un titre, contient l’ensemble de la thérapie requise pour bâtir une société inclusive et émergente » Moly Dieng

Les lampions se sont éteints sur le 2eme Congrès de l’ACT, consacrant avec un succès éclatant notre capacité organisationnelle . Ce fut surtout un moment fort d’intense communion entre les compagnons, traversé de périodes de vive émotion au grès des discours de haut niveau et des différents tableaux scéniques présentés.

Il faut saluer la présence massive à ces assises actistes des forces de progrès de l’opposition sénégalaise représentée au plus haut niveau. Ce 2eme congrès restera dans les annales de l’ACT comme un moment historique. Jamais un projet de société n’a été présenté avec autant de brio, autant de sincérité et de passion que celui déclamé par le Président de l’ACT. Jamais un programme n’a été aussi inclusif qu’invasif, ne négligeant  aucune parcelle de compétence susceptible de participer à la transformation structurelle de notre économie, de notre société dont la reconstruction devient impérative. Tous les secteurs de la vie économique, sociale et politique ont été abordés avec une vision novatrice, sous un angle inédit : combattre la faim et éradiquer la pauvreté en favorisant la création de richesse à la base, et sa redistribution à tous les segments de la société : transformer notre agriculture et notre artisanat en moteur de cette mutation structurelle par un passage progressif de la semi-manufacture à la manufacture. Créer une croissance résiliente par un recul de la pauvreté rendu possible grâce à  un secteur économique créateur d’emplois et de richesse, encadré par des institutions démocratiques, équilibrées et une justice indépendante. Le projet de l’ACT ouvre des perspectives réelles de construction d’une société émergente dont les fondations solides permettront de sortir chaque année davantage de Sénégalais de la pauvreté et de l’éradiquer définitivement. Il s’agit d’un espoir décrit qui mérite tous les combats.

Il était tout à fait normal qu’un tel programme soit porté par un homme aux qualités éprouvées. C’est pourquoi le congrès a désigné à l’unanimité des congressistes présents, M. Abdoul Mbaye comme le candidat de l’ACT à la prochaine Présidentielle. Le candidat de l’ACT est une chance pour ce pays, son programme exceptionnel à plus d’un titre, contient l’ensemble de la thérapie requise pour bâtir une société inclusive et émergente. Il faudra maintenant les placer tous les deux sur la meilleure des rampes de lancement : la promotion et la vulgarisation.  Telles sont les tâches de l’heure assignées à tous les actistes et aux forces de progrès.

Le congrès a enfin indiqué que la mise en pole position de notre candidat passe ici et maintenant par gagner la bataille du parrainage. Elle est essentielle pour la suite de notre rêve : doter ce pays d’un système de gouvernance apte à promouvoir et installer une société émergente.

Reconstruisons le Sénégal avec Abdoul Mbaye.

Edito Moly


Share:

administrateur