COMMUNIQUE

Comme le prouvent à suffisance les extraits ci-après de ses communiqués publiés, l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) n’a jamais cessé d’attirer l’attention des Autorités sur la grande importance qu’il convient d’accorder à la lutte contre les inondations.L’an dernier, elle fit même une référence explicite à la mise en œuvre du PDLI abandonné en ces termes : « Plan décennal de lutte contre les inondations (PDLI), conçu et mis en œuvre d’octobre 2012 à septembre 2013 avec des résultats probants », exigeant ensuite « la réactualisation dudit plan et son application immédiate ».Communiqué du Bureau politique ACT- 30 juillet 2016Le Bureau Politique déplore les premiers morts déjà enregistrés au Sénégal, suite aux premières pluies. Il prie pour le repos de leur âme. Il condamne l’impréparation et l’incapacité du Gouvernement à protéger nos populations contre un phénomène aussi récurrent que les inondations. Pour l’ACT, le quotidien des Sénégalais doit être la principale préoccupation du Gouvernement. Ce n’est malheureusement pas le cas.Communiqué du Bureau politique ACT- 17 septembre 2016Le Bureau Politique déplore la situation d’abandon dans laquelle se trouvent les populations des zones inondées par les eaux de pluie. Il enjoint le Gouvernement de prendre sans tarder, d’une part, les mesures d’urgence qui soulagent nos compatriotes dans la détresse et, d’autre part, les mesures durables qui mettront définitivement fin à ce calvaire récurrent des inondations.Communiqué du Conseil National – 25 juin 2018Constatant le peu de souci que le régime de Macky Sall et ses alliés accordent aux problèmes des populations sénégalaises, le CN attire avec la plus grave solennité leur attention sur la nécessité de bien préparer la lutte contre les inondations qui pourraient survenir avec la saison des pluies déjà commencée, et également la campagne agricole 2018-2019 lorsque les populations rurales sont aujourd’hui dans le dénuement le plus total et en situation de grande souffrance. Un conseil interministériel unique tenu en fin juin et dégageant un budget de moins de 2 milliards fcfa ne relève pas d’une attitude sérieuse pour lutter contre les inondations récurrentes au Sénégal.Communiqué du Conseil National – 31 août 2019Tout en souhaitant au monde rural, une bonne pluviométrie et une bonne saison de récolte, le Conseil National a fustigé l’inertie du Gouvernement face aux inondations qui sont réapparues dans les principales villes du Sénégal, créant çà et là, désolation et crainte d’une recrudescence d’épidémies hivernales. Le Conseil National a rappelé l’existence d’un plan décennal de lutte contre les inondations (PDLI), conçu et mis en œuvre d’octobre 2012 à septembre 2013 avec des résultats probants, et exige la réactualisation dudit plan et son application immédiate.Accordant la plus grande importance à l’allègement de la souffrance des populations et à l’amélioration de leurs conditions de vie dans la durée, l’ACT maintient et renouvelle son appel urgent à une réactualisation du PDLI et à sa mise en œuvre sérieuse par des femmes et des hommes compétents et honnêtes.

Dakar le 9 septembre 2020

Le Secrétariat national à la Communication de l’ACT


Was This Post Helpful:

0 votes, 0 avg. rating

Share:

administrateur